Le personnel pénitentiaire de Ypres, Gand et Bruges arrête le travail

Le personnel de la prison d'Ypres a arrêté le travail vendredi à 14 heures, selon son directeur Chris De Vidts. Les syndicats ont confirmé à la direction que l'équipe du soir sera bien présente à 22 heures. Jusqu'à ce vendredi soir, la police locale effectuera les tâches des gardiens.

Par cette action, le personnel répond à l'appel à la grève lancé en front commun syndical, en réaction aux événements qui ont eu lieu à la prison de Louvain dans la nuit de jeudi à vendredi.

En Flandre occidentale, le personnel de la prison de Bruges a aussi arrêté le travail ce vendredi.

Les gardiens de la prison de Gand ont également répondu à l'appel à la grève nationale en solidarité avec les agents de la prison de Louvain. L'action en front commun syndical doit durer jusqu'à 22 heures.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés