Le plan grippe est bouclé pour les hôpitaux

Le "plan pandémie" sur lequel les hôpitaux planchent depuis des mois est prêt et le commissariat interministériel Influenza qui se réunit ce vendredi devrait le valider, écrit vendredi la presse qui affirme que la grippe A/H1N1 a précipité les choses.

Le plan appelé Business Continuity Planning serait passé tout à fait inaperçu en temps normal mais la grippe A/H1N1 le propulse sur les devants de la scène. "Depuis le mois de juin de l'année passée, dix hôpitaux (un par province) se sont rassemblés pour commencer à travailler sur un projet de plan qui établirait des principes à suivre en cas de pandémie, explique Bénédicte Delaere, médecin et membre du groupe de travail. "Au départ, il visait n'importe quel événement infectieux mais la grippe A/H1N1 a accéléré les choses".

Le plan, qui devrait être approuvé vendredi, prévoit de trier les patients à leur arrivée aux urgences afin d'isoler les grippés. Il est aussi question de faire appel à des étudiants ou de déprogrammer des opérations non urgentes en cas de pénurie de personnel. Le plan évoque aussi le matériel qu'il faudra prévoir (masques, gants, antiviraux...) et l'information de l'ensemble du personnel des hôpitaux.

(CYA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés