Publicité
Publicité

Le policier qui avait maltraité une indignée a été remis en liberté

L'agent de police de la zone de Bruxelles-Nord qui avait porté des coups à une indignée d'origine grecque a été remis en liberté. Il sera toutefois poursuivi pour coups et blessures volontaires, ayant entraîné une incapacité temporaire de travail, portés par un agent de police, a indiqué le parquet samedi.