Le Premier ministre chinois quitte la Grèce pour Bruxelles

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a quitté Athènes lundi matin pour Bruxelles, où il participe dans la journée au forum de l'Asem Asie-Europe, après une visite officielle de deux jours en Grèce.

Son avion a quitté Athènes à 09H25 locales (06H25), a indiqué une source aéroportuaire à l'AFP.

Avant les rencontres européennes de Bruxelles, Wen Jiabao s'est engagé dimanche depuis Athènes à "renforcer" et "améliorer" les relations entre son pays et l'Union européenne, lors d'un discours devant le Parlement grec. Il s'est dit convaincu "qu'une Europe forte est irremplaçable" tout en exhortant l'UE à "essayer de limiter le protectionnisme dans le commerce".

Vis-à-vis de la Grèce, très affaiblie par la crise de la dette souveraine, le Premier ministre chinois s'est engagé à apporter le soutien de la Chine lorsque Athènes recommencera à emprunter sur les marchés internationaux.

En contrepartie de ce soutien de poids, la Chine a signé avec la Grèce 13 accords permettant le développement des investissements chinois en Grèce dont les plus importants portent sur le port du Pirée près d'Athènes, qui devrait devenir d'ici quelques années la plaque tournante des marchandises chinoises à destination de l'Europe.

La Chine a également annoncé la création d'un fonds de 5 milliards de dollars pour soutenir la marine marchande grecque et ses armateurs.

D'ici à 2015, les deux pays prévoient de multiplier par deux leurs échanges commerciaux, passant de 4 à 8 milliards de dollars par an. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés