Le renfort de la police fédérale à Anderlecht satisfait le bourgmestre

Le bourgmestre d'Anderlecht et président du collège de la police de la zone de Bruxelles-Midi Gaëtan Van Goidsenhoven (MR) s'est dit satisfait mardi de la collaboration ces dernières semaines entre les polices locale et fédérale mise en place à la suite d'incidents en janvier à Cureghem.

Mardi, la ministre de l'Intérieur Annemie Turtelboom (Open Vld) a visité le commissariat central de la police de la zone de Bruxelles-Midi et les quartiers Saint-Guidon et des Abattoirs à Anderlecht.

"L'aide de la police fédérale, ces dernières semaines, a donné des résultats tangibles. L'effort devrait être maintenu", a déclaré le bourgmestre d'Anderlecht. Du 6 février au 19 mars, 672 personnes et 274 véhicules ont été contrôlés dans le cadre d'opérations Octopus, qui ont débouché sur la rédaction de 76 PV 'judiciaires'.

Dans le cadre des opérations "Octopus", organisées à la suite d'incidents à Cureghem, 9.893 heures ont été prestées par des policiers fédéraux et 5910 par des policiers de la zone de Bruxelles-Midi. Parallèlement, en 2009, 29.848 heures ont été prestées par des policiers de la zone Bruxelles-Midi dans le cadre de transferts de détenus et 4185 heures pour remplacer des gardiens de prisons en grève. La police de la zone de Bruxelles-Midi a insisté auprès de la ministre pour pouvoir récupérer ces heures prestées pour les prisons au profit d'actions sur le terrain.

La ministre Turtelboom a rappelé que le gouvernement avait dégagé pour l'exercice 2010 une enveloppe de 60 millions d'euros complémentaires pour la sécurité. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés