Le satellite Corot, partiellement belge, découvre une 2e exoplanète

Dans la première année qui a suivi son lancement, le satellite Corot -de fabrication partiellement belge- a déjà découvert une deuxième planète hors de notre système solaire et a permis d'en savoir plus sur la structure interne des étoiles, a annoncé l'Agence spatiale européenne (ESA).

Cet engin spatial a une double mission: rechercher des exoplanètes et étudier la structure interne des étoiles.

Corot est un programme de l'ESA, français, belge, brésilien, autrichien et allemand d'un coût total de 170 millions d'euros, dont 75 pc sont pris en charge par la France.

Le satellite a été lancé le 27 décembre 2006 de la base de Baïkonour (Kazakhstan).

Après la découverte de CoRot-exo-1b, annoncée début mai, les responsables de la mission Corot ont repéré une deuxième planète en dehors de notre système solaire, ainsi que deux autres candidats "particulièrement prometteurs" au statut d'exoplanète.

CoRot-exo-2b, située à environ 800 années lumière dans la constellation du Serpent, est 1,4 fois plus grosse et 3,5 fois plus massive que Jupiter. La densité moyenne de cette géante gazeuse, de 1,5 g/cm3, est également un peu plus élevée que celle de Jupiter (1,3 g/cm3).

(NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés