Le SLFP Police estime "impossible" d'effectuer plus de tests salivaires

Le syndicat SLFP-Police a qualifié mardi d'"impossible à atteindre" le plan du secrétaire d'Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe, visant à effectuer plus de contrôles d'alcool et de salive, a indiqué le vice-président Vincent Houssin dans les pages de "Het Laatste Nieuws". Le syndicat policier ne prévoit aucune action mais demandera quelques explications sur les plans de Schouppe, a-t-il ajouté à l'agence BELGA.

"Pour la fin de l'année, j'espère atteindre au moins 1.000 tests salivaires par mois", explique Etienne Schouppe dans le quotidien.

"Je vais examiner avec la police s'il est possible d'opérer des contrôles d'alcool tout au long de l'année 2011, et pas seulement pendant les périodes de fin d'année".

"Il n'y a pas que des tests de salive, il y aussi des contrôles BOB", note Vincent Houssin, qui se demande avec quels hommes les futures tâches seront effectuées.

"Pour le moment, aucune action n'est prévue, à moins que nous recevions un autre signal de la police des routes. Nous envisageons de mettre le point à l'agenda du comité de négociation", ajoute le syndicaliste. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés