Le sp.a dubitatif quant au poids du PS au sein du gouvernement

Réitérant sa demande d'organiser des élections fédérales en 2010, la présidente du sp.a, Caroline Gennez tire à boulets rouges sur le gouvernement, s'interrogeant notamment sur la présence du PS au sein d'une équipe qui, estime-t-elle, navigue à vue.

Interrogée par le quotidien Le Soir sur la présence du PS dans le gouvernement fédéral Caroline Gennez apporte une réponse nuancée. "Demandez ça à Elio. Laurette a quand même réglé pas mal de choses en soins de santé. Mais c'est peu globalement à l'échelle du gouvernement". Caroline Gennez n'est pas tendre pour l'action du gouvernement dans le secteur de l'Energie, un département géré par le ministre Paul Magnette. "Je pense (...) à toute la négociation avec Suez et Electrabel, pitoyable, selon moi. On a perdu de l'argent, renégocié la fin des centrales nucléaires, pas investi dans les énergies alternatives... Et ce n'est qu'un exemple", dit-elle.

Dans cette interview, Mme Gennez évoque le dossier BHV. A cet égard, elle répète que son parti ne participera à aucun "processus infini" de négociation mais soutiendra au parlement toute proposition "correcte". (OCH)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés