Le Vlaams Belang lance une nouvelle campagne d'affichage radicale

Le Vlaams Belang a lancé mardi une nouvelle campagne d'affichage, grâce à laquelle il espère se profiler comme le seul parti défendant les intérêts flamands face à ce qu'il considère être une triple menace wallonne, islamique et mondiale.

Cette campagne radicale se déclinera en trois affiches: l'une présentera le drapeau belge avec le texte "Vlaams Belang, pourquoi?" (en français), une deuxième aura un arrière-plan vert avec le mot "pourquoi?" inscrit en arabe, et la dernière affiche montera le drapeau chinois avec la même question en mandarin.

Après deux semaines, ces affiches seront remplacées par de nouvelles censées répondre à l'interrogation en expliquant que seul "le Vlaams Belang défend le Flamand".

Cette campagne vise les cibles traditionnelles du parti extrémiste, à savoir les transferts d'argent vers le sud du pays (le "vol wallon" dans le jargon du VB) et la présence musulmane, mais table aussi sur la peur de la globalisation et des délocalisations.

Le président du parti, Bruno Valkeniers, s'est réjoui mardi que des thématiques défendues par le Vlaams Belang aient rejoint le discours dominant, citant la "tolérance zéro" appliquée à Bruxelles en matière de criminalité. (AHO)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés