Légère aggravation de la situation sur le réseau des TEC Namur-Luxembourg

La circulation est à nouveau perturbée, jeudi, sur le réseau des TEC Namur-Luxembourg, a indiqué la porte-parole Michelle Gotal. Deux chauffeurs supplémentaires ont débrayé par rapport à mercredi.

Les perturbations sont comparables à celles constatées mercredi sur les lignes 56 (Namur-Couvin), 136a (Florennes-Walcourt) et 138a (Florennes-Doische), précise Mme Gotal.

Deux autres lignes sont également touchées par le mouvement de grève, jeudi. Il s'agit des lignes 16 (Namur-Hannut), sur laquelle 8 trajets ont été supprimés, et 17 (Namur-Acoz), amputée quant à elle de 6 trajets.

Ces perturbations font suite au mouvement de contestation initié par le syndicat libéral CGSLB, qui proteste contre la répartition, jugée discriminatoire, des postes de permanents entre les différentes organisations syndicales des TEC.

Mercredi, deux chauffeurs avaient débrayé durant la matinée et un durant l'après-midi. (JAV)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés