Lejeune n'exclut pas d'aller en appel contre Le Soir

Débouté mercredi de son action contre le journal Le Soir, Jean-Denis Lejeune n'exclut pas d'aller en appel, a-t-il indiqué à l'agence Belga. Il se concertera à ce propos avec ses avocats.

M. Lejeune s'est dit surpris par la teneur du jugement rendu mercredi par la 14ème chambre du tribunal civil de Bruxelles. "C'est la porte ouverte à toutes les dérives journalistiques. Quand une personne écrit pour un organe de presse, il lui est donc permis de salir l'honneur d'un homme", a-t-il réagi.

Jean-Denis Lejeune reproche au journaliste du Soir tant la forme que le fond des articles de ce dernier publiés à son sujet en janvier 2009, même s'il ne conteste pas certains faits rapportés par le quotidien. "En publiant des photos de moi, ce n'est pas un système que le journal a mis en lumière. Quand on m'a proposé cet emploi (à la Délégation générale des droits de l'enfant), je n'avais rien demandé. On m'a attribué un côté vénal que je n'ai pas", a déclaré Jean-Denis Lejeune.

Celui-ci estime avoir subi un préjudice tant moral que financier. M. Lejeune explique qu'à la suite de la publication des articles, les dons octroyés à son ASBL "Objectif O" ont cessé, avant de reprendre depuis peu.

Le tribunal a débouté M. Lejeune et l'a condamné à s'acquitter des frais de procédure, soit à payer 2.000 euros. Il a estimé que le journaliste du Soir, Hugues Dorzée, avait fait preuve d'objectivité et de nuance.

(FCH)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés