Les agents de quartier formés pour déceler rapidement les comportements radicaux

Les policiers et agents de quartier recevront dès fin 2011 une formation, ainsi qu'un manuel, pour rapidement déceler les comportements radicaux, et lutter ainsi contre le terrorisme.

Ce manuel, dont la création a été annoncée jeudi à l'occasion d'une conférence de haut niveau à Anvers sur la radicalisation et le terrorisme, verra le jour à l'initiative de la Belgique et de dix autres pays européens.

Le manuel présentera notamment les combinaisons de chiffres qui renvoient à des actes violents -comme 4/20 pour l'anniversaire d'Adolf Hitler- ainsi que les logos et tatouages liés à des mouvements radicaux.

"On ne peut voir que lorsqu'on sait où regarder", a résumé la ministre fédéral de l'Intérieur, Annemie Turtelboom (Open-VLD).

Par cette initiative, les onze pays promoteurs entendent mieux lutter contre la radicalisation, et son aboutissement, le terrorisme.

"La radicalisation prend toujours du temps", a ajouté Mme Turtelboom. "Nous devons être capable de le déceler dans cet intervalle. Les agents de quartier doivent être les yeux et les oreilles de la société".

Pour l'heure, seule une version anglaise de ce manuel est prête. En Belgique, il devrait être diffusé à 25.000 ou 30.000 exemplaires au sein du corps de police.

Les autres pays participant à ce projet sont l'Allemagne, les Pays-Bas, le Luxemburg, la Grande-Bretagne, la Finlande, la Suède, le Danemark, Chypre, la Hongrie et la Lettonie. (345)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés