Les Belges détestent les odeurs corporelles prononcées

Le Belge déteste les odeurs corporelles naturelles, les siennes comme celles des autres, révèle jeudi une enquête effectuée par Bersac auprès de 947 personnes en juillet.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés