Publicité
Publicité

Les chefs d'État européens pourraient atterrir à Beauvechain

Le centre de crise du ministère de l'Intérieur a refusé vendredi soir de confirmer ou de démentir le choix de l'option d'un recours à la base aérienne de Beauvechain pour accueillir les chefs d'État et de gouvernement européens attendus lundi pour le sommet extraordinaire convoqué en pleine grève générale en Belgique.