Les femmes moins éduquées accouchent plus d'un mort-né

Une femme qui a suivi peu d'études a cinq fois plus de risques d'accoucher d'un bébé mort-né qu'une femme disposant d'un diplôme universitaire, montre une étude du Centre d'étude d'épidémiologie périnatale réalisée auprès de 180.000 mères. Les résultats de cette étude ont été publiés dans l'Artsenkrant, écrivent mardi Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés