Les flamands viennent rarement à Bruxelles et ne l'apprécient qu'en y revenant

La moitié de la population flamande vient rarement, voire jamais, à Bruxelles. Ceux qui y viennent régulièrement en ont une image plus positive, ressort-il de l'étude flamande Vrind commandée par le gouvernement flamand pour jauger l'impact de sa politique.

Cette étude a sondé pour la première fois la perception qu'ont les flamands de la capitale en tant que lieu de résidence et de vie.

Il en ressort notamment que ceux qui s'y rendent régulièrement - ils sont à peine 1 sur 10 - en ont une image beaucoup plus positive.

Ils y apprécient le multilinguisme et la multiculturalité. Ils décrivent Bruxelles comme accueillante et pétillante. Bruxelles est par contre moins bien perçue sur le plan de l'accueil des enfants et de la sécurité. (PIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés