Les frais médicaux étranglent le budget

Les travaux de préparation du budget fédéral laissent clairement entrevoir que le poste de dépense le plus important du gouvernement fédéral est celui du "financement alternatif de la sécurité sociale", peut-on lire mercredi dans un quotidien néerlandophone.

En 2000, ce poste ne représentait encore qu'un transfert de 3,7 milliards d'euros du Trésor vers la sécurité sociale. En 2009, ce chiffre s'élève à 13,7 milliards et, au cours des deux prochaines années, cette somme devrait encore être augmentée de 3 milliards: au moins 1,05 milliard en 2010 et 1,8 milliard en 2011.

Ce qui signifie que près de 20% des 90 milliards d'entrées financières du Trésor sont absorbés par ce financement alternatif. La sécurité sociale y consacre un quart de ses dépenses, contre 8% il y a 10 ans. (HIE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés