Les gens du voyage ont quitté Wingene pour s'installer à Dour

Les gitans de Vie et Lumière qui ont quitté Wingene mardi matin se sont installés à Dour en fin de matinée. Ils s'y étaient déjà établis il y a un an. Environ 750 personnes se sont installées le long de la Nationale 552, ou ils ont déployé tables et chaises pour "prendre l'apéritif". La commune a entamé une procédure judiciaire afin de les faire expulser.

Tant les autorités locales que les propriétaires des terrains longeant la nationale ont refusé l'accès à ces gens du voyage.

Ils ont été temporaiement installés sur une des dernières prairies louées par le Dour Festival en bordure de la commune de Hensies mais une procédure judiciaire a été entamée. "Nous avons, via un avocat, entamé une procédure en urgence qui commencera par un constat de huissier mardi après-midi et se poursuivra devant le tribunal des référés, qui espérons le, rendra un jugement avec astreinte dans les deux jours", a expliqué le bourgmestre de Dour, Carlo Di Antonio.

Les gens du voyage ont demandé un entretien avec les autorités communales mardi après-midi mais cela leur a été refusé. "Nous les rencontrerons mercredi matin pour leur signifier qu'ils n'auront aucune autorisation car les propriétaires et les locataires du Dour Festival refusent leur implantation, mais aussi parce que l'an dernier, cela s'était très mal passé. On avait enregistré une augmentation des vols et d'actes en tout genre qui nous obligent à refuser l'autorisation. Ils doivent savoir qu'il existe des terrains spécialement aménagés pour eux", a conclu le bourgmestre.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés