Publicité

Les germanophones ne veulent pas être oubliés en 2007

La communauté germanophone de Belgique ne veut pas être oubliée après les élections législatives du printemps prochain. Elle souhaite notamment bénéficier d'une représentation garantie à la Chambre et au Sénat et disposer de l'autonomie constitutive, a affirmé la ministre germanophone Isabelle Weykmans sur les ondes de la radio privée Bel RTL.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés