Les mauvais comptes de la Région de Bruxelles-Capitale

Dans son dernier rapport sur la Région de Bruxelles-Capitale, la Cour des Comptes a épinglé des manquements concernant la Commission communautaire commune (Cocom) ou encore dans la gestion de la SLRB, les chèques-langues et les subsides à la rénovation d'immeubles classés, indique jeudi la presse francophone.

"Malgré les instances répétées de la Cour des Comptes, la Commission n'a transmis à ce jour que les comptes généraux relatifs aux années 1989 et 1990", indique le rapport.

Concernant les chèques-langues, le rapport a relevé que la Région a octroyé des chèques pour des leçons qui n'ont pas été suivies par les bénéficiaires alors que l'Orbem ne pouvait légalement payer que les heures effectivement prestées.

La Cour des Comptes pointe également du doigt des subventions accordées du côté des Monuments et Sites pour des travaux réalisés sur des immeubles classés avant la demande de subsides et des remboursements accordés alors que les justificatifs de factures ne couvraient pas l'ensemble du montant accordé, indique le quotidien.

La Cour des Comptes épingle aussi 7 points discutables dans la gestion de la SLRB (Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale), qui chapeaute les sociétés de logements sociaux. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés