Publicité
Publicité

Les partis décidés à faire contribuer les banques

L'Open Vld a rejoint jeudi MR, PS et cdH qui avaient déjà manifesté à la rentrée leur volonté de faire payer aux banques la crise à l'origine d'un déficit colossal des finances publiques.