Les pouvoirs publics encouragent le racisme envers les gens du voyage

Le Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (MRAX) et son pendant français, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), ont publié vendredi un communiqué commun pour dénoncer les attaques dont sont victimes les gens du voyage en Europe.

Dans leur communiqué, le MRAX et le MRAP expliquent que "les attaques dont les gens du voyage sont victimes pour le moment sont trop graves pour rester sans une réponse ferme et unitaire. Augmentation de l'ostracisme, des amalgames, des mesures répressives, et plus globalement renforcement des attitudes populistes à l'égard de ces minorités,etc autant de ressemblances avec les années 40".

Les deux associations antiracistes dénoncent "l'attitude irresponsable des pouvoirs publics" qui encouragent dans la population "des attitudes de peur et de rejet raciste" envers les gens du voyage au lieu de "chercher à faire reconnaître leur pleine citoyenneté".

En Belgique, il est urgent "d'instaurer par la loi l'obligation d'organiser dans toutes les communes le séjour des gens du voyage" en fonction de critères fixés en partenariat avec les autorités, les organisations représentatives des gens du voyage et le monde associatif.

En France également, "la situation des gens du voyage appelle des réponses publiques concertées et volontaristes", insiste le communiqué. (MDP)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés