Les propos de l'unique élu du PP sur les Roms indignent le cdH

Le cdH s'est indigné des propos tenus par l'élu du Parti Populaire (PP) à la Chambre à propos des Roms. Il dénonce l'amalgame, qu'il qualifie de raciste, auquel se livre Laurent Louis en liant la présence de Roms, originaires d'Europe de l'Est, à la délinquance de Belgique.

La RTBF a fait état du contenu de la page Facebook du député: il y félicite le président français Nicolas Sarkozy et estime que le problème des Roms se pose également en Belgique. Selon lui, les Roms ne travaillent pas et volent ou se livrent à des trafics pour subsister, et en plus ne parlent pas le français.

Le Centre pour l'égalité des chances s'est ému de ces déclarations et n'exclut pas de porter plainte.

De son côté, le cdH fustige un "amalgame raciste" et dénonce l'absence de tout fondement des allégations du député.

"Restons vigilants! Aucun député ni parti politique ne peut se situer au-dessus de la loi. Par ailleurs, se définir comme un mandataire populaire ne donne aucune légitimité à des propos populistes", a souligné la députée bruxelloise Céline Fremault.

Vers 18h30, le PP a envoyé un communiqué signé par Joël Rubinfeld. Il réaffirme le soutien à la politique de sécurité menée en France. Le PP déplore le "tabou" qui existe en Belgique sur la question des Roms et le "laisser-faire" dans la gestion des flux migratoires. Il ne reprend pas en revanche les autres propos du député. (NBA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés