Publicité

Les statistiques ont maintenant elles aussi leur "journée mondiale"

La première "Journée mondiale des statistiques", instaurée à l'initiative des Nations Unies, se tiendra mercredi. Ceux qui s'y sont déjà frotté aux cours de leurs études n'en gardent peut-être pas les meilleurs souvenirs, mais les statistiques sont bien ancrées dans notre société.

Les instituts nationaux de statistiques des pays membres travaillent depuis plus d'un demi-siècle avec Eurostat, le bureau de statistiques de l'Union Européenne.

Avec ces statistiques européennes, on peut notamment savoir que l'homme "moyen" européen a 39 ans et qu'il peut espérer vivre 39 autres années.

Par ailleurs, les statistiques nous apprennent qu'il travaille environ 40 heures par semaine et qu'il a au moins un diplôme du secondaire supérieur.

La femme "moyenne" a, pour sa part, 42 ans et vivra encore 41 ans. Elle aura son premier enfant à 28 ans, travaille environ 33 heures par semaine et a également son diplôme du secondaire supérieur en poche.

Des moyennes européennes peuvent permettre de mieux appréhender les différences et similitudes entre les 27 états membres.

(VRW)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés