Les victimes de rapts parentaux mènent une action devant le domicile de Wathelet

Une dizaine de membres de l'association SOS Rapts Parentaux, qui représente les parents dont un enfant a été enlevé par le conjoint, ont pris vendredi un petit déjeuner symbolique devant le domicile du secrétaire d'Etat en charge de la politique familiale, Melchior Wathelet. Ils réclament que davantage d'attention soit portée à leur cause.

Les parents déplorent le manque de progrès dans leurs dossiers. Ils exigent une table ronde avec les ministres de la Justice, des Affaires étrangères et de la Famille, suivie d'une concertation permanente.

"Nous avons déjà fourni de nombreux efforts pour faire avancer les dossiers", leur a répondu M. Wathelet. "Les initiatives nécessaires seront prises également dans le cadre de la présidence belge de l'Union européenne. Les dossiers dépassent souvent le cadre des frontières européennes, ce qui les rend plus difficiles à résoudre", a-t-il ajouté. (MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés