Leterme et Peeters proposent de passer à l'élection du nouveau président du CD&V

Le Comité de direction du CD&V formulera lundi une proposition dans la perspective de l'élection d'un nouveau président du parti. Mardi, son assemblée générale se penchera notamment sur cette proposition de procédure, a-t-on appris dimanche de la bouche du premier ministre (et ex-président du parti) Yves Leterme et du ministre-président flamand Kris Peeters sur les antennes de la VRT-télévision. Ils sont tous deux partisans d'organiser sous peu l'élection du nouveau chef de file des démocrates-chrétiens flamands.

Tant M. Peeters que M. Leterme n'ont pas tari d'éloges à propos de la carrière de Wouter Beke, désigné président ad-interim après que Marianne Thyssen ait jeté l'épongé à la suite du mauvais résultat enregistré par le parti lors des dernières élections législatives.

La tenue de l'élection après les négociations gouvernementales avait déjà été envisagée mais étant donné la longueur de ces dernières, le projet est resté dans les cartons.

Cette fois, M. Peeters a affirmé que pour lui, elles devaient avoir lieu le plus vite possible, afin que le parti puisse compter sur un président disposant d'une "puissance de feu" suffisante lui permettant de poursuivre les négociations et de se tenir prêt à tout autre scénario, comme celui d'un nouveau gouvernement fédéral ou de nouvelles élections.

Pour sa part, Yves Leterme a jugé que ce ne serait pas une mauvaise idée d'organiser l'élection maintenant. Selon lui, Wouter Beke remplit très bien sa tâche actuelle.

(AHO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés