Lettre de menaces à l'encontre d'Elio Di Rupo: la police prend l'affaire au sérieux

La police judiciaire de Bruxelles a dressé un procès-verbal après que vtm lui a transmis la lettre de menaces visant Elio Di Rupo, a indiqué vendredi soir la police fédérale à Belga. "Cela signifie que nous prenons l'affaire au sérieux", a expliqué la porte-parole. Le centre de crise des Affaires intérieures se chargera, lui, d'examiner les mesures de protection à prendre.

Vtm avait annoncé, dans son journal de 19h00, avoir reçu une lettre de menaces à l'encontre d'Elio Di Rupo, commençant par "Au nom d'Allah", et se poursuivant par des allusions à l'homosexualité du préformateur.

La rédaction de la chaîne flamande avait indiqué avoir transmis la lettre à la police, ce que cette dernière a confirmé.

L'enquête est désormais menée par la police judiciaire de Bruxelles et le parquet de la capitale. (THA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés