Publicité
Publicité

Liban: les Casques bleus belges avaient été visés par des pierres et non des balles

Les impacts constatés en juin dernier sur deux véhicules utilisés par des Casques bleus au Liban à la suite d'un incident avec la population locale étaient dus à des pierres et non à des balles comme envisagé un moment, ont indiqué mardi le parquet fédéral et l'armée.