Liège: l'ALG a-t-elle manqué la fuite?

Les services de l'Association Liégoise du Gaz (ALG) ont encore inspecté des bâtiments proches du site de l'explosion, selon La Meuse. Une fuite a été détectée.

Les services de l'ALG ont encore inspecté, mercredi 3 février, des bâtiments proches du site de l'explosion, afin de vérifier les installations en collaboration avec la société agréée Vincotte. Les deux services se sont rendus à la Casa Ponton, un café installé rue de la

Cité. " Ils ont détecté une fuite de gaz et ont donc coupé l'alimentation ", indique Serafino Ponton, le gérant qui a donc fermé son établissement en attendant que la fuite soit colmatée.

Le hic, c'est que l'ALG avait déjà effectué une première vérification de l'installation de gaz de l'établissement samedi 30 janvier et que le contrôle s'était avéré négatif! "Alors soit la fuite a été provoquée par l'explosion, et l'ALG l'a manquée ce samedi. Ce qui signifie aussi qu'il y aurait pu y avoir un deuxième drame dans le quartier... Soit la fuite s'est produite entre samedi et mercredi, et il est donc normal que le contrôle

était négatif ".

Forcément, on ne peut s'empêcher de se demander si l'ALG n'est pas aussi passée à côté

d'une fuite dans l'immeuble no18 de la rue Léopold, puisqu'elle s'y était rendue quelques jours avant l'explosion pour une odeur de gaz... (ERC)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés