Location d'appartements insalubres par une échevine: des locataires déposent plainte

Certains des locataires des appartements délabrés mis en location par l'échevine du Logement de Saint-Josse-Ten-Noode, Nezahat Namli, déposeront plainte devant la Justice de Paix, lundi prochain, a annoncé vendredi après-midi le président du syndicat des Locataires José Garcia, au terme d'une réunion avec ceux-ci.

L'échevine de la commune bruxelloise de Saint-Josse-Ten-Noode, Nezahat Namli, s'est vu retirer provisoirement ses compétences en matière de logement, avait affirmé vendredi matin le bourgmestre de la commune Jean Demannez.

L'échevine PS (ex-MR) est accusée par certains locataires d'avoir mis en location des logements délabrés lui appartenant.

Ce dossier commence à enfler dans le landerneau politique bruxellois.

Le chef du groupe MR au parlement régional, Didier Gosuin, a demandé à la tutelle régionale de prendre des sanctions.

De son côté, le secrétaire d'Etat bruxellois du Logement, Christos Doulkeridis, a précisé que l'Inspection régionale du Logement avait été saisie et qu'une visite sur place de l'Inspection serait programmée dans les 15 jours.

Il a fait savoir vendredi après-midi qu'il attendait donc le rapport pour se prononcer plus avant sur ce dossier particulier. Il revient à l'inspection du logement de vérifier les faits et d'appliquer les sanctions en vigueur dans ces cas-là. Les autorités judiciaires ont un rôle à jouer également, le cas échéant, dans le respect de la présomption d'innocence, a-t-il rappelé.

Christos Doulkeridis a cependant admis que, au travers d'une première lecture encore incomplète des tenants et aboutissants du dossier, "les faits, tels que rapportés, paraissent effectivement interpellants".

(ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés