Publicité
Publicité

Louis Michel veut un équilibre linguistique des postes internationaux pour les Belges

Le libéral Louis Michel demande un équilibre global des postes internationaux dévolus aux Belges. Si le futur commissaire européen est un Flamand, le ministre des Affaires étrangères devra être francophone, dit-il dans un entretien accordé samedi dans La Libre Belgique. Ou vice-versa.