Publicité
Publicité

M. Vanackere en route pour la conférence de Kaboul sur l'Afghanistan

Le ministre belge des Affaires étrangères, Steven Vanackere, s'est envolé lundi à destination de Kaboul pour participer mardi à la conférence internationale sur l'Afghanistan, la première du genre à se tenir dans ce pays en proie depuis des décennies à des conflits.

Cette conférence "est une nouvelle étape vers la recomposition d'un Afghanistan stable et pacifié", a souligné lundi le chef de la diplomatie belge dans un communiqué.

En janvier dernier, à Londres, la communauté internationale et le gouvernement afghan se sont entendus sur un certain nombre d'engagements concrets. La conférence de Kaboul doit permettre d'évaluer ce qui a entre-temps pu être réalisé et de se pencher sur la façon dont le gouvernement veut poursuivre sa stratégie nationale de développement.

"Le soutien de la communauté internationale, avec l'aide d'instruments tant militaires, que politiques et civils bien dosés, reste indispensable à cet égard", a souligné M. Vanackere.

Selon lui, la Belgique "affirme son engagement en faveur de l'Afghanistan" en ayant décidé d'ouvrir, au début de l'an prochain, une ambassade à part entière à Kaboul.

La Belgique a fixé sa contribution militaire et civile jusque fin 2011. En matière de sécurité, elle met davantage l'accent sur l'entraînement et la formation. "Tout comme l'exprimera pour l'Union européenne la haute représentante Catherine Ashton, je soutiens pour ma part également le processus d'+Afghanisation+, qui transfère progressivement la responsabilité en matière de sécurité au gouvernement afghan", a indiqué M. Vanackere.

(GGD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés