Publicité
Publicité

Mandat d'arrêt pour le père d'une fillette décédée de mauvais traitements à Louvain

Le père d'un bébé décédé le 23 mars à l'hôpital du Gasthuisberg à Louvain a été placé sous mandat d'arrêt pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, indique le parquet de Louvain vendredi. Il comparaîtra mardi prochain devant la chambre du conseil, qui se prononcera sur l'éventuelle prolongation du mandat d'arrêt.