Publicité
Publicité

Marcel Habran comparaîtra détenu devant les assises de Nivelles le 19 avril

Marcel Habran comparaîtra détenu devant la cour d'assises de Nivelles le 19 avril. La chambre des mises en accusation a en effet rejeté mardi sa demande de libération.

Le "procès bis" à charge de Marcel Habran et consorts s'est ouvert jeudi devant la cour d'assises de Nivelles, après que la décision de la cour d'assises de Liège ait été cassée par la cour de cassation. Le procès est suspendu pendant les vacances de Pâques et les débats ne débuteront réellement que le 19 avril.

Marcel Habran est détenu à la prison de Forest mais il proteste contre ses conditions de détention. Il a d'ailleurs entamé une grève de la faim.

Ses conseils ont demandé qu'ils puissent comparaître libre, argumentant sur le fait qu'il ne s'est jamais soustrait à la justice. Mais leur requête a été rejetée par la chambre des mises en accusation de Bruxelles.

Marcel Habran comparaîtra donc détenu. "Je regrette qu'en Belgique, il soit considéré par la jurisprudence classique qu'une personne qui comparaît devant la cour d'assises soit, en règle, détenu. Il s'agit d'une vision archaïque d'un système pénal", a commenté son avocat, Me Laurent Kennes, après la décision de la cour d'appel. (NEV)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés