Marcourt veut rendre obligatoire le séjour à l'étranger pour les étudiants

Le ministre en charge de l'Enseignement supérieur en Communauté française, Jean-Claude Marcourt (PS), veut subordonner l'octroi d'un diplôme dans l'enseignement supérieur à une formation à l'étranger, peut-on lire samedi dans Le Soir et les quotidiens du groupe Sud Presse.

Le ministre, dans une note rédigée dans le cadre du programme-cadre Creative Wallonia et récemment approuvée par le gouvernement de la Région wallonne et celui de la Communauté française, suggère trois actions spécifiques dont l'une consiste à "favoriser l'internationalisation et l'expérientialisation dans l'enseignement supérieur".

Selon Jean-Claude Marcourt, "une pratique et un réseau internationaux constituent autant d'atouts importants pour l'intelligence de la société globale" et il propose dès lors de la généraliser, pour les enseignants comme pour les étudiants, en 2015.

Le ministre veut que les professeurs justifient d'une expérience internationale significative pour obtenir le titre de professeur ordinaire.

Pour les étudiants, il souhaite que soit inclue, parmi les conditions nécessaires à la certification académique, une période de formation à l'étranger "et, pour autant que ce soit possible, en langue étrangère".

La proposition du ministre suscite déjà des réactions au sein des universités et de la Fédération des étudiants francophones (FEF), qui rappelle que "Erasmus et les stages sont déjà marqués socioéconomiquement". (CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés