Publicité

Marie-Dominique Simonet intervient pour son mari

La ministre de l'Enseignement obligatoire et conseillère communale d'Esneux Marie-Dominique Simonet a téléphoné à la présidente de la société de logement public "Ourthe-Amblève Logement" pour lui parler d'un marché public auquel son mari avait postulé, rapportent mercredi La Libre Belgique et les quotidiens du groupe Sud Presse.

Le conseil d'administration lui a envoyé un courrier très virulent pour protester contre cette manière de faire. "Le conseil d'administration unanime tient à vous faire part de son incompréhension face à cette démarche qu'il juge inappropriée et inacceptable au regard du fait que, d'une part, vous n'exercez aucune tutelle ministérielle sur notre société et que, d'autre part, un de vos proches est directement concerné par le point qui a motivé le contact téléphonique", peut-on y lire.

La ministre, elle, se défend d'avoir exercé la moindre pression. Elle se serait simplement informée de la procédure suivie "de la part d'un citoyen d'Esneux", qui se trouve être son mari. Son porte-parole dénonce quant à lui le fait que le courrier ait été "manifestement transmis à la presse". (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés