Médias privés vs RTBF: le cdH presse d'organiser les Etats généraux

Le cdH a souligné vendredi l'urgence d'organiser des Etats généraux des médias, notamment pour y aborder les enjeux du projet multimédia de la RTBF, décrié par les éditeurs privés.

Cette urgence est nécessitée par les défis auxquels sont aujourd'hui confrontés les opérateurs de presse écrite et audiovisuelle, notamment en raison des difficultés économiques et du développement rapide des médias d'information en ligne, relève la députée de la Communauté française Véronique Salvi (cdH).

La redéfinition des médias modernes, les adaptations socio-économique et juridique que supposent ces mutations s'inscrivent pleinement dans le cadre des Etats généraux, relève-t-elle, rappelant que les modalités en sont déjà arrêtées (cahier des charges déterminé et experts désignés).

Les éditeurs privés de la presse francophone belge, soucieux de développer de nouveaux modèles commerciaux via les technologies multimédias, reprochent à la RTBF son plan de développement RTBF.BE, qui induirait une distorsion de concurrence de la part d'un service subventionné par les pouvoirs publics. La ministre de l'Audiovisuel Fadila Laanan avait dit mercredi que ces problèmes devraient être examinés et tranchés par les Etats généraux des médias, que doit organiser le parlement de la Communauté française.

(MDP)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés