Meiser: il faut agir mais sans creuser de tunnel, dit le groupe Ecolo à la Région

Le groupe Ecolo du parlement bruxellois a estimé jeudi par la voix de la députée Céline Delforge qu'il fallait refaire de la place Meiser un espace public de qualité, mais dans une perspective de développement durable et sans tunnel routier.

Mercredi, Isabelle Durant, chef de file des écologistes dans la commune de Schaerbeek avait plutôt abondé dans le sens du bourgmestre MR Bernard Clerfayt, lequel avait fulminé contre la décision de la ministre bruxelloise des Travaux Publics Brigitte Grouwels de renoncer à la construction d'un tunnel sous ce point noir du trafic au nord-est de Bruxelles pour des raisons budgétaires.

"Ceux qui croient que la construction d'un tunnel routier sous Meiser résoudrait les problèmes de mobilité, se trompent. On sait en effet que les tunnels routiers, comme les parkings souterrains, fonctionnent comme des aspirateurs à voitures", a affirmé jeudi la députée bruxelloise Céline Delforge.

Pour Céline Delforge, il ne faudrait cependant pas que l'impasse budgétaire serve d'alibi pour abandonner le quartier Meiser à son triste sort. Une véritable solution au problème de la place Meiser passe avant tout par une réduction drastique du volume de trafic, sans grands frais, à cet endroit.

La députée écologiste a encore dit qu'à cet effet, le recalibrage des voiries adjacentes à la place pouvait se faire assez rapidement. (JDD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés