Meurtre suivi d'un suicide à Mouscron

La police de Mouscron a découvert mercredi, en fin de journée, les corps sans vie d'un couple de sexagénaires dans un appartement de la région de Mouscron. Le parquet de Tournai a confirmé la thèse d'un meurtre suivi d'un suicide.

Les corps ont été retrouvés au premier étage du "Dotto", un immeuble à appartements du boulevard des Alliés à Dottignies, dans l'entité de Mouscron. Aucune trace de sang n'a été retrouvée par les enquêteurs dans le logement.

Les décès étant suspects, le parquet de Tournai a été avisé des faits et une instruction a été ouverte à Tournai par la juge Mme Dierick. La magistrate a désigné un médecin légiste qui a pratiqué mercredi soir une autopsie des corps. Les constats des enquêteurs et du médecin convergent.

L'homme, âgé de 64 ans, a étranglé sa femme, âgée de 63 ans, puis s'est pendu. Le meurtrier a laissé un écrit dans lequel il reconnaît avoir tué son épouse. Par contre, il n'a pas motivé son geste.

Selon Frédéric Bariseau, substitut du procureur du Roi de Tournai, le couple ne connaissait aucun problème particulier.

L'action de la justice est éteinte. (COR 816)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés