Mgr Léonard ouvre une nouvelle formation à la prêtrise

Une nouvelle formation à la prêtrise, qui s'appuie sur le néocatéchuménat, s'ouvrira dès septembre à Bruxelles. Ce mouvement conservateur est soutenu par l'archevêque André-Joseph Léonard, écrivent De Standaard et het Nieuwsblad samedi.

Cette formation bilingue est la sixième en Belgique après Bruges, Louvain, Louvain-la-Neuve et les deux de Namur, confirme Eric de Beukelaer, porte-parole de l'archevêque.

Le séminaire s'appellera "Redemptoris Mater", comme tous les séminaires qui se basent sur le "nouveau mouvement chrétien néocatéchuménat. Le néocatéchuménat est né dans les années soixante en Espagne, et se distingue par une interprétation stricte du catholicisme.

En Belgique, il existe déjà un séminaire du genre à Namur. Quand Mgr Léonard y était encore évêque, il a installé le séminaire Redemptoris Mater à côté de la formation "normale".

Ce nouveau séminaire n'accueillera que des étrangers, indique Eric de Beukelaer. "Au sein du néocatéchuménat, il est d'usage d'aller étudier dans un séminaire à l'étranger." Le but est que les prêtres ordonnés restent dans le pays hôte pour leur première mission.

Les plans ne sont pas encore très concrets. On sait juste que la formation doit commencer en septembre et qu'elle sera dispensée à Bruxelles, vu son rayonnement comme capitale européenne. (GEL)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés