Publicité
Publicité

Mme Onkelinx annonce un audit externe sur la gestion de la grippe A/H1N1

La ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx (PS), a annoncé mardi vouloir réaliser un audit indépendant sur la manière avec laquelle la pandémie de grippe A/H1N1 a été traitée en Belgique, lorsque l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en aura déclaré la fin.

Un tel audit, externe, permettra d'évaluer comment les départements de la Santé publique et de l'Intérieur ont agi, a-t-elle expliqué en commission de la Chambre.

"Je voudrais aussi en discuter avec les Communautés et les Régions, puisqu'elles font partie de la cellule de suivi et de gestion de crise autour du commissariat Influenza. Mon souhait est que l'audit soit totalement indépendant et qu'il nous permette d'améliorer les réponses que la Belgique pourrait offrir si, malheureusement, une nouvelle pandémie se déclarait", a affirmé la ministre.

Elle a ajouté attendre "d'un jour à l'autre" une déclaration de l'OMS annonçant que nous nous trouvons dans une situation postérieure à la pandémie.

Mme Onkelinx a rappelé que 218.000 personnes ont été atteintes de la grippe H1N1 en Belgique, dont dix-neuf en sont décédées.

Elle a aussi dressé un bilan budgétaire de la pandémie, rappelant que le Service public fédéral (SPF) Santé publique avait dépensé au total 86,75 millions d'euros pour l'achat de vaccins, après l'annulation, sans frais, d'un tiers de la commande. C'est 33 millions d'euros de moins que prévu initialement, a-t-elle ajouté.

De ce montant, 41,25 millions ont été payés en 2009 et 45,5 millions en 2010. (VEK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés