Naufrage d'un chalutier belge au large de l'île française de Sein, les six marins sauvés

Six marins d'un chalutier belge ont été sauvés après le naufrage de leur bateau de pêche au large de l'île de Sein (Finistère) dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris auprès de la préfecture maritime de l'Atlantique.

Vers 1h00, l'équipage du Marco a signalé une importante voie d'eau. Le chalutier en acier, long de 36 mètres et immatriculé à Ostende, avait talonné une roche à 5 km au large de l'île.

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Corsen a mobilisé d'importants moyens: un hélicoptère de la Marine nationale, le remorqueur de haute mer Abeille Bourbon, le navire de dépollution Argonaute, le canot SNSM de l'île de Sein et un bâtiment des plongeurs-démineurs, le Styx. Deux autres chalutiers belges ont également répondu à l'appel de détresse.

Les six marins ont pris place à bord de leur radeau de survie vers 2h00 avant d'être récupérés 40 minutes plus tard par le canot SNSM de Sein, le Ville de Paris. Les pêcheurs ont ensuite été transportés à Brest par un hélicoptère de la Marine nationale.

La préfecture maritime précise qu'une "forte odeur de gasoil était perceptible sur les lieux du naufrage".

En raison de l'obscurité, l'étendue de la pollution de la soute à carburant n'avait pas été évaluée vendredi matin.

Le navire de pêche faisait route vers son port d'attache, Zeebrugge, en Belgique. (PVO)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés