Nouvel An: la menace terroriste n'a pas effrayé les touristes

Tous les restaurants bruxellois qui ont ouvert lundi soir ont affiché complet. La menace terroriste qui plane sur la Belgique, et sa capitale plus particulièrement, n'a pas effrayé les touristes et n'a dès lors eu qu'un impact limité pour les commerces horeca bruxellois. Comme les autres années, la demande était plus forte que l'offre, a indiqué mardi la fédération Horeca Bruxelles.

Pour le réveillon du Nouvel An, la fédération avait craint de subir les répercussions de l'annulation du traditionnel feu d'artifice du Mont des Arts. "Actuellement, cela ne semble pas être le cas. Tous les restaurants qui ont ouvert leurs portes étaient complets", a précisé Yvan Roque, président de Horeca Bruxelles.

Selon M. Roque, il y avait même trop peu de restaurants ouverts pour accueillir tous les touristes présents à Bruxelles, qui cherchaient encore à réserver une table au dernier moment. "Cela est surtout dû au fait qu'à peine 80 pc des restaurants sont ouverts pour le réveillon de la Saint-Sylvestre. Les autres 20 pc préfèrent ne pas ouvrir en raison des coûts élevés du personnel, de l'augmentation des prix des matières premières et des fortes exigences du client", ajoute-t-il.

(TAS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés