Ntuyahaga nie toute responsabilité dans la mort des paras

Le major Bernard Ntuyahaga a répété lundi, au cours de son interrogatoire devant la cour d'assises de Bruxelles-Capitale, qu'il n'avait rien à voir avec la mort des dix casques bleus belges tués à Kigali le 7 avril 1994 au lendemain de l'attentat contre l'avion présidentiel.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect