Nucléaire: Ecolo reverrait le calendrier en cas de problème d'approvisionnement

Ecolo serait disposé à revoir le calendrier de démantèlement des centrales nucléaires si un problème d'approvisionnement était démontré, a indiqué vendredi sur Bel-RTL la tête de liste Ecolo au Sénat Jacky Morael.

Le père de la loi de sortie du nucléaire, Olivier Deleuze, avait affirmé mardi dans la presse qu'Ecolo poserait comme condition à un retour au gouvernement fédéral de ne pas remettre en cause la fermeture des centrales nucléaires à partir de 2015.

Jacky Morael se dit sur la même longueur d'onde, "mais avec d'autres mots". "Nous sommes des gens responsables à Ecolo. La loi prévoit une clause de sauvegarde en cas de problème d'approvisionnement. Si on nous prouve, ce qui n'est pas le cas à l'heure actuelle, qu'il y a un problème d'approvisionnement, évidemment nous reverrons le calendrier de démantèlement", a-t-il indiqué.

M. Morael observe que les planifications d'investissement pour des centrales de nouvelle génération représentent 25.000 gigawatt-heure (GWh) par an, alors que la fermeture des trois plus anciens réacteurs représentent 14.000 GWh par an.

"Il n'y a donc aucune difficulté d'approvisionnement. Il faut que les lobbies arrêtent de faire peur et d'affoler la population", juge-t-il.

Sur les ondes de Twizz radio, Olivier Deleuze a précisé qu'il ne souhaitait pas lancer des "ukases". Mais il fait remarquer qu'un fournisseur d'électricité verte à Bruxelles et en Wallonie est "moins cher que le fournisseur d'électricité nucléaire". (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés