Publicité
Publicité

Oosterweel: le prix actuel n'est qu'une évaluation, souligne De Wever

Le président de la N-VA Bart De Wever, également Conseiller communal à Anvers, affirme que le coût de 3,05 milliards d'euros avancé pour le futur tunnel choisi par le gouvernement flamand pour réaliser la liaison Oosterweel ne représente qu'une évaluation. Il pourrait coûter plus cher, c'est d'habitude comme cela, a-t-il déclaré dimanche sur les antennes de la VRT et ce week-end dans le quotidien flamand De Standaard.

Pendant que les participants aux débats télévisés de la RTBF et de RTL-TVi tentaient de cerner sa personnalité et ses intentions dans le cadre de la négociation fédérale, M. De Wever était présent dimanche matin sur le plateau de l'émission télévisée "De Zevende Dag" pour évoquer un autre dossier dans lequel il joue un rôle central: l'Oosterweel.

Il s'agit du bouclage du contournement routier nord d'Anvers, un dossier qui agite le landernau politique flamand depuis des années, entre partisans du viaduc, du tunnel ou de la bretelle large.

Sur le plateau télévisé, le président d'Open Vld Alexander De Croo a critiqué la façon dont le gouvernement flamand, fait ses comptes: "Ce dossier est déjà depuis 15 ans sur la table et l'on ne dispose toujours que d'une évaluation. On est reparti pour 15 ans", a raillé M. De Croo.

Mais selon le chef de la N-VA, le coût des travaux d'une telle ampleur ne peut jamais être établi avec précision. "La solution du pont avait été effectivement mieux étudiée mais là aussi, son coût aurait pu se révéler plus élevé", a-t-il dit.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés