Opération Calice: l'évêché d'Hasselt affirme n'avoir "rien à cacher"

Une quinzaine d'enquêteurs a effectué lundi matin une perquisition à l'évêché d'Hasselt dans le cadre de l'Opération Calice. "Nous n'avons absolument rien à cacher", affirme le porte-parole de l'évêché Clem Vande Broek. "Un dossier a été constitué pour chaque plainte ou déclaration. Ils mentionnent tous le moment auquel ils ont été transmis à la justice et à quelle personne".

Après quelques heures de recherche, le juge d'instruction De Troy et sa quinzaine d'enquêteurs sont ressortis des bureaux de l'évêché d'Hasselt avec une grande boîte blanche.

"Cela fait 14 ans que je suis ici et je peux vous assurer que durant cette période toutes les déclarations d'abus déposées chez nous ont été scrupuleusement archivées et transmises à la justice", a assuré Clem Vande Broek à l'Agence Belga. "Un dossier a été ouvert pour chaque plainte avec la description précise du suivi. Nous n'avons donc absolument rien à cacher".

(JAV)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés