Publicité

OTAN: M. Leterme "serein" sur le maintien du SHAPE à Mons

Le Premier ministre belge Yves Leterme s'est voulu vendredi "serein" à propos du maintien en Belgique du grand quartier général des forces alliées en Europe (SHAPE), alors que circulent des rumeurs de délocalisation.

"Nous avons beaucoup de cartes en main pour garder le SHAPE à Mons", a-t-il affirmé à la presse belge juste avant l'ouverture du sommet de l'OTAN qui se tient vendredi et samedi à Lisbonne.

"Nous allons défendre nos intérêts", a-t-il ajouté en substance, alors que les chefs d'Etat et de gouvernement alliés doivent donner lors de ce sommet le coup d'envoi d'une forte réduction (de l'ordre d'un tiers) de la lourde structure de commandement de l'OTAN, largement héritée de la Guerre froide.

Les dirigeants alliés doivent avaliser un scénario générique sur la "structure de commandement idéale", qui fera passer dans les prochaines années le nombre de quartiers-généraux inter-alliés de onze à sept, avec une diminution du personnel employé de 13.000 à 8.500 environ.

Ce n'est que dans un second temps, d'ici juin prochain, que l'"empreinte (répartition) géographique" de ces QG sera fixée, a-t-on expliqué de sources diplomatiques et proches de l'OTAN.

"On peut être assez sereins", a ajouté M. Leterme, rappelant que le siège politique de l'Alliance, installé à Bruxelles, y restera, alors que les travaux de construction de nouveaux bâtiments, à deux pas du site actuel, sont sur le point de débuter. (GGD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés