Particules fines: le seuil européen dépassé pour la première fois en 2012

Cinq sites belges de mesure des particules fines dans l'air - trois en Flandre, un à Bruxelles et un en Wallonie - ont dépassé dimanche, pour la première fois de l'année, le seuil journalier de 50 microgrammes par mètre cube prescrit par l'Union européenne, selon des données publiées lundi sur le site de la Cellule Interrégionale de l'Environnement (CELINE).

Sur base annuelle, cette norme européenne précise qu'une localité ne devrait pas dépasser plus de 35 jours des valeurs de 50 microgrammes par mètre cube.

Il ressort par ailleurs des chiffres de la CELINE que 27 stations belges de mesure ont enregistré des dépassements de la norme en 2011, contre 10 sites en 2010.

"Les mauvaises conditions climatiques de l'an dernier ont joué un rôle important", souligne Frans Fierens, porte-parole de la CELINE. "Nous avons connu en 2011 une longue période de sécheresse, avec des vents relativement faibles", ce qui a conduit à une moindre dispersion des particules fines, a-t-il encore ajouté pour expliquer le plus grand nombre de dépassements.

Ces excès ne sont évidemment pas passés inaperçus. L'Europe a engagé une procédure pour infraction contre la Belgique en raison du nombre de dépassements atteints en 2011. Cette procédure peut en principe conduire à une amende. Aucune décision à ce sujet n'est attendue avant cet été.

(PVO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés