Publicité
Publicité

Pas de certificat de décès pour Muriel Delgauque

Les parents de la première femme kamikaze européenne, la Belge Muriel Delgauque, décédée dans un attentat en Irak en novembre 2005, ne disposent toujours d'aucun certificat attestant du décès de leur fille, révèle RTL-TVI mardi. Les parents ne peuvent donc pas entamer la procédure de succession.

Le ministère des Affaires étrangères a demandé le papier à plusieurs reprises aux autorités irakiennes mais en vain. Pourtant, des analyses ADN prélevées sur la jeune dame par le FBI et transmises à la justice belge attestent que le corps est "à 99,75 pc" celui de Muriel Delgauque.

Si le document figure dans le dossier "filière irakienne" examiné par le tribunal en 2007, il n'a jamais été communiqué au ministère des affaires étrangères qui ne dispose dès lors d'aucun élément probant attestant du décès de la kamikaze.

Les parents ont entamé des démarches judiciaires pour tenter d'obtenir ce papier mais ils n'y sont pas encore parvenus. (ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés